Tchad : un diagnostic sur le secteur des transports se tient à N’Djamena

Il se tient du 23 au 24 septembre 2021 à N’Djamena, l’atelier de diagnostic du secteur de transports. La cérémonie…

diagnostic sur le secteur des transports

Il se tient du 23 au 24 septembre 2021 à N’Djamena, l’atelier de diagnostic du secteur de transports. La cérémonie d’ouverture est présidée par la ministre de tutelle, Fatima Goukouni Weddeye

Les travaux de diagnostic sur le secteur des transports qui se tiennent à Douala regroupent les acteurs du domaine. C’est une initiative du des Transports et de la Sécurité Routière. Cet atelier est organisé à l’effet de redynamiser le secteur du transport. Egalement de permettre au secteur des transports de retrouver sa place dans l’économie. Les participant s’attèleront à ressortir : « les forces et faiblesses de ce secteur transversal qui a un effet structurant sur les autres secteurs d’activités. »

Atelier de diagnostic sur le secteur des transports

Le ministre des Transports a rappelé les problèmes majeurs du secteur avant d’appeler à une synergie d’actions des acteurs. Fatima Goukouni Weddeye souhaite qu’à travers ces travaux, les réels problèmes qui minent le transport soient évoqués. Elle énumère entre autres :

  • Les pratiques illégales ;
  • La non application des textes ;
  • La faible sensibilisation des parties prenantes ;
  • Le mauvais état des routes par manque d’entretien.

A l’issue des travaux, plan d’action opérationnel, pratique et réaliste des actions à mener sur le court et moyen termes sera établi. Ce grâce aux propositions et suggestions qui en découleront.

Pour le ministère, c’est une démarche participative qui permet de poser les bases solides, efficaces et efficientes dans une dynamique d’innovation du secteur des transports. « En travaillant ensemble, nous pouvons réaliser le rêve de désenclaver le Tchad ». Déclare la ministre des Transports.