Tchad : un éleveur ouvre le feu sur trois agriculteurs à Baro

Les faits se déroulent dans la nuit du mercredi 02 au jeudi 3 février 2022. Après avoir laissé bétail envahir…

Les faits se déroulent dans la nuit du mercredi 02 au jeudi 3 février 2022. Après avoir laissé bétail envahir des champs, un éleveur fait usage d’une arme à feu pour réduire les paysans au silence.

Un rebondissement dans le conflit opposant les éleveurs aux agriculteurs. Cette fois, la scène se déroule au village Bourtiye, dans le canton Migaami, sous-préfecture de Baro. Des sources rapportent à la rédaction de Journal du Tchad, qu’un éleveur a introduit son bétail dans les champs des agriculteurs, espérant que ces derniers étaient endormis.

Malheureusement, après quelques minutes, le patron du troupeau aperçoit trois personnes se rapprocher. C’est alors qu’il retire son arme et atteint deux des trois paysans. L’un  au bras et l’autre sur la jambe. Les agriculteurs qui venaient s’enquérir de la situation de leur espace se retrouvent blesser.

Nos informateurs ajoutent que c’est le troisième paysan qui a maitrisé l’éleveur. Il a arraché son arme de marque « FAMAS ». Ensuite, à l’aide de sa hache, il a blessé l’éleveur sur la tête. D’après  la source, le troisième agriculteur serait muni des antis balles.

Les cultivateurs ont été transférés à l’hôpital provincial de Mongo et le pasteur, l’hôpital de Baro.

Les forces de défense sont arrivées sur le site pour s’enquérir de la situation.