Politique Politique , Sécurité




Tchad : 5 soldats tchadiens meurent dans une embuscade tendue par Boko Haram

Une embuscade de la secte islamiste, Boko Haram a entrainé la mort d’au moins 5 soldats de l’armée nationale tchadienne.…

Une embuscade de la secte islamiste, Boko Haram a entrainé la mort d’au moins 5 soldats de l’armée nationale tchadienne. Le mouvement terroriste a tendu l’embuscade dans la province du Lac Tchad.

La perte des soldats suite à l’embuscade de Boko Haram a suscité la colère de, Mahamat Idriss Deby, président du Conseil militaire de transition. Il a condamné l’incursion qui a tué cinq personnes. « Je m’incline devant la mémoire de nos cinq vaillants soldats tombés dans la localité de Kaiga Kindjiria au Lac Tchad et présente mes sincères condoléances à leurs familles. », a écrit le chef de la junte sur ses différentes plateformes, ce 23 février 2022.

Cet incident interpelle davantage sur les questions sécuritaires, poursuit-il. « Cette nouvelle perte imputable à une embuscade terroriste de la secte Boko Haram rappelle les défis sécuritaires posés par le terrorisme auxquels nous sommes toujours confrontés. »

«  Le sang versé par nos soldats ne sera pas vain. Nous gagnerons cette guerre contre les illuminés de BH. », Promet Mahamat Idriss Deby.

Des sources au sein de l’armée font savoir que les terroristes ont été repoussés après l’embuscade. Plusieurs morts et des blessés ont également été enregistrés, du côté de Boko Haram.