Tchad : le gouvernement se dédie sur le nombre de morts le 20 octobre

De passage sur le plateau de TV5Monde, le 21 février 2023, le ministre de la Communication, Aziz Mahamat Saleh déclare…

De passage sur le plateau de TV5Monde, le 21 février 2023, le ministre de la Communication, Aziz Mahamat Saleh déclare que le bilan des victimes du 20 octobre est de 73 morts et non 50.

Suite aux massacres du 20 octobre 2022, le Premier ministre, chef du gouvernement Saleh Kebzabo avait annoncé que 50 morts sont enregistrés. Le chiffre revu à la hausse par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Aziz Mahamat Saleh s’adressait dans le cadre d’une mission liée à la communication du gouvernement et le bilan de la transition, seconde phase.

 Sauf qu’il pmrécise que les forces de défense et de sécurité sont inclus dans le nombre de victimes. « Ce n’est pas une question de surenchère. Le Premier ministre a fait un bilan d’une cinquantaine de décès. Et quatre mois après, bien évidemment ce chiffre a évolué. Et le chiffre qui est donné après les enquêtes qui ont été faites sur le genre de mort Le bilan est de 73 victimes. Y compris les forces  de défense et de Sécurité », déclare le porte-parole du gouvernement.

A la question de savoir pourquoi Human Rights watch dit n’avoir pas eu accès aux dossiers sur le nombre des morts du côté des policiers tchadiens, le ministre déclare que l’ONG ne dit pas la vérité : «  parce qu’elle n’a pas été cherché la vérité ». Il estime que cette l’ONG avait un parti pris.