Birmanie: Amnesty retire à Aung San Suu Kyi son prix d’«ambassadrice de conscience»

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi s’est vu retirer ce lundi son prix d'« ambassadrice de conscience » par…

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi s’est vu retirer ce lundi son prix d’« ambassadrice de conscience » par Amnesty International. En réaction, le parti politique de la femme d’Etat a appelé ce mardi les Birmans à « rester forts face à la pression internationale ». Ces retraits de prix portent atteinte à « la dignité d’Aung San Suu Kyi » mais aussi « aux membres de notre parti et à tous ceux qui ont participé à la révolte démocratique » contre la junte au pouvoir, a déclaré le porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND). La vice-ministre de l’Information a pour sa part dénoncé une « désinformation médiatique ».