Tchad : le CSM révoque un magistrat pour manquements

Le Conseil supérieur de la magistrature s'est réuni le 31 décembre 2018 sous la présidence de son deuxième vice-président, Samir…

Le Conseil supérieur de la magistrature s’est réuni le 31 décembre 2018 sous la présidence de son deuxième vice-président, Samir Adam Annour, président de la Cour suprême. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour à savoir la poursuite judiciaire à l’encontre du magistrat Dingamneloum Moïse, ex-procureur près le Tribunal de grande instance de Bol.