SantéActualité




Tchad-covid-19 : la population d’Abéché vit dans la psychose

Depuis la découverte du premier cas de coronavirus à Abéché, la situation a changé, la peur a surgi au sein…

Depuis la découverte du premier cas de coronavirus à Abéché, la situation a changé, la peur a surgi au sein des familles. Les personnes qui s’opposaient à l’application des mesures prescrites par le gouvernement, observent un auto-confinement.

La peur a envahi l’esprit des populations, le cas enregistré dans la province est un religieux (marabout). Un homme de nationalité tchadienne âgé de 59 ans, il a été confirmé positif le 8 avril 2020, par les autorités sanitaires. Depuis la confirmation de ce cas, la peur est née au sein de la province, les populations ont mesuré l’ampleur de la pandémie et commence à prendre conscience en s’auto-confinant.

En sa qualité de religieux, le sujet a été en contact avec plusieurs personnes. Il a assisté à l’installation du nouveau gouverneur de la province Brahim Seid Majamat le 3 avril. La cérémonie avait regroupé de nombreuses personnes notamment des membres du gouvernement. De son retour du Pakistan, le patient a invité plusieurs de ses amis à prendre part à un repas qu’il offrait chez lui. Plusieurs autres fidèles ont été reçus par ce dernier à la mosquée.

Autant de choses qui suscitent la psychose. Les populations déplorent le fait que les autorités n’ont entamé aucune procédure d’identification des personnes avec lesquelles le 11e détecté positif au covid-19 aurait été en contact.