Tchad : journée du 08 mars, les femmes de Sarh en couleur de deuil

En mémoire aux victimes du massacre de Sandana, les femmes de Sarh, dans la province du Moyen de Chari ont…

En mémoire aux victimes du massacre de Sandana, les femmes de Sarh, dans la province du Moyen de Chari ont décidé de se vêtir de noir pour célébrer le 08 mars 2022.

Tant dis qu’à N’Djaména et dans d’autres provinces du pays, les femmes attachent le pagne de la Journée internationale du droit de la femme, à Sarh, c’est le noir dans tous les points de déroulement des activités. Les femmes de cette circonscription ont décidé de rendre hommage aux personnes massacrées à Sandana. En plus des vêtements de couleur noir, ces mamans ont les mains posées sur la tête. Un fait inédit dans la célébration du 8 mars.  C’est un message fort que celles-ci ont décidé d’envoyer.

Pour rappel, le 09 février dernier, le corps sans vie d’un éleveur a été retrouvé au village Sandana, canton Koumogo, Département du Barh Kôh, Province du Moyen-Chari. D’après les autorités, il s’agirait d’un accident de la voie publique. Malgré cela, un proche du jeune éleveur, a ouvert le feu sur les populations. 13 personnes ont été tuées. Cet état de fait, a suscité le courroux des populations de toute la province et au-delà.