Politique Politique , Sécurité




Tchad : la CTDDH demande de lever le blocus au siège des Transformateurs

Dans un communiqué de presse publié le 08 mars 2021, Convention tchadienne de Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) exige…

Dans un communiqué de presse publié le 08 mars 2021, Convention tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) exige la levée immédiate du blocus au Q.G des Transformateurs

« La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) est extrêmement préoccupée par le blocus injustifié effectué par les forces de police du GMIP du siège du parti LES TRANSFORMATEURS depuis maintenant deux jours empêchant toutes entrées et sorties des militants bloqués à l’intérieur avec leur président le Docteur Succès Masra. », peut-on lire dans la note.

La convention regrette que : « plus d’une semaine après le massacre odieux perpétré au domicile de l’opposant Yaya Dillo par la garde prétorienne d’Idriss Deby, ce blocus gratuit et arbitraire illustre à n’en pas douter, la dérive dictatoriale du système mafieux de Deby. »

La CTDDH estime que ces actes posés par le pouvoir font du Tchad un pays loin de ce qu’il est convenu d’appeler un état de droit. Elle exige la levée immédiate de ce blocus dont la durée risque de provoquer des atteintes à des vies humaines.

La Convention indique également qu’elle est surprise du silence complice des représentations diplomatiques et des organisations de défense des droits de l’homme sur le sujet.

« La CTDDH rendra Idriss Deby Deby personnellement responsable des conséquences qui découleront de cet acte de barbarie. », conclut la note.