Tchad : toutes les audiences publiques sont suspendues dès ce 4 janvier 2020

La décision a été prise par le ministre de la justice, Djimet Arabi en vue de la détérioration sanitaire due…

La décision a été prise par le ministre de la justice, Djimet Arabi en vue de la détérioration sanitaire due à la pandémie du Covid-19. Seules les audiences en référé pourront se dérouler

Dans une note signé et rendu public le 02 janvier dernier, le patron de la justice tchadienne, Djimet Arabi ordonne l’observation d’une pause aux magistrats, greffiers, assesseurs, avocats, notaires, huissiers et justiciables entre autres. La suspension des audiences  prend effet dès ce jour dans tout le pays.

D’après le ministre de la justice, cette décision fait suite à la « détérioration de la situation sanitaire de notre pays liée à la pandémie du Covid-19 ». Le Garde de Sceaux précise l’instruction s’applique pour toutes les audiences publiques, tant civiles, correctionnelles, commerciales que sociales. « Seules les audiences de référé peuvent être tenues dans le respect strict des mesures barrières », martèle le ministre de la justice.

Il rappelle par ailleurs que la reprise des audiences est subordonnée à l’amélioration du pays.