La sécheresse pousse des Afghans pauvres à vendre leurs enfants, selon l’Unicef

Ils espèrent ainsi rembourser leurs dettes ou avoir suffisamment d'argent pour s'aprovisionner en nourriture. Le phénomène reste néanmoins marginal, avec…

Ils espèrent ainsi rembourser leurs dettes ou avoir suffisamment d’argent pour s’aprovisionner en nourriture. Le phénomène reste néanmoins marginal, avec 161 enfants vendus en quatre mois. Mais selon l’Unicef, au moins 3 millions d’Afghans sont en situation d’urgence alimentaire absolue et risquent la famine.