L’opposition menace de boycotter le processus électoral

Le Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (FONAC) constate avec regret que le Gouvernement n'a toujours pas modifié…

Le Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (FONAC) constate avec regret que le Gouvernement n’a toujours pas modifié le décret 216 du 21 février 2019, portant désignation des membres de la CENI.

« On est passé à la vitesse supérieure en désignant un militant du MPS président de la CENI », estime le coordonnateur du FONAC, Ganghnon Mbaibai Nadbang. L’opposition démocratique a « transmis au Président de la République la liste des partis politiques, qui conformément aux textes en vigueur, doivent être ses représentants à la CENI », explique le communiqué.