Eco et BusinessEco et Business, Energie




Le Tchad crée une société pour la production et la gestion du pipeline

A l’issue du conseil extraordinaire des ministres du lundi 24 avril 2023, quitus a été donné au ministre des Hydrocarbures…

A l’issue du conseil extraordinaire des ministres du lundi 24 avril 2023, quitus a été donné au ministre des Hydrocarbures pour créer une société devant combler le vide juridique créé par le départ de Esso du Tchad.

Le président de transition, Mahamat Idriss Deby a présidé le conseil extraordinaire des ministres le 24 avril 2023. Six points étaient à l’ordre du jour, dont un projet de loi portant création d’une Société Anonyme dénommée Tchad Petroleum Company (TPC). D’après le porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, il s’agit d’une société de droit OHADA, avec une autonomie de gestion. Elle entre en droite ligne de la : « nationalisation récente des actifs et de tous les droits d’Esso Tchad. »

Le projet de loi portant création de cette structure a été présentée par le ministre des Hydrocarbures et de l’Energie, peut-on lire dans le compte rendu de la rencontre.

Le ministre de la Communication précise, précise qu’il s’agit en effet de créer une entité permettant de rassurer les ex employés d’Esso, des tchadiens formés, qualifiés et expérimentés, ainsi qu’aux ex sous-traitants qui assurent la continuité de la production et la gestion du pipeline, permettant ainsi de combler le vide juridique créé par le départ de Esso du Tchad.

« Cette société, Tchad Petroleum Company (TCP), sera un opérateur des champs pétroliers et du pipeline à la différence de la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT) qui est membre du Consortium. » Etant une nouvelle entité, elle pourra faire recours pour son développement à des sociétés tchadiennes ou étrangères.