Conflit transfrontalier : le Tchad et le Soudan signent un accord de réconciliation

Suite à l’incident sanglant survenu à la frontière, les deux pays ont signé ont signé un procès-verbal de réconciliation. Le…

Suite à l’incident sanglant survenu à la frontière, les deux pays ont signé ont signé un procès-verbal de réconciliation. Le conflit a opposé les éleveurs tchadiens et soudanais le 4 août 2022.

En ce début de mois d’août, plusieurs personnes, tchadiennes et soudanaises sont morts dans un conflit intercommunautaire. D’après l’armée tchadienne le problème serait parti de : « l’enlèvement de cinq têtes de chameaux en territoire tchadien par des citoyens soudanais, ce qui a dégénéré en affrontements lors de la poursuite par les propriétaires».

Ce sont les deux commandants de la force mixte Tchad-Soudan qui ont signé l’accord de réconciliation, prévoyant le paiement du prix du sang (Dia) et la restitution des animaux enlevés en marge des affrontements.

D’après les clauses de l’accord, la partie tchadienne paye le prix de sang de 18 soudanais tués, 108 millions de Fcfa. Le Tchad doit également restituer 55 chameaux enlevés. Le Soudan quant à lui doit payer le prix du sang de 9 éleveurs tchadiens, soit 54 millions de Fcfa. Et restituer trois chameaux.