Tchad : A N’Djamena le maire demande de déguerpir les hangars des voies bitumées

Le maire de la ville de N’Djamena dénonce prolifération de hangars et containers transformés en boutique, placées, pour la plupart,…

A N’Djamena le maire demande de déguerpir les hangars des voies bitumées
Le maire de la ville de N’Djamena dénonce prolifération de hangars et containers transformés en boutique, placées, pour la plupart, aux abords des voies bitumées et non bitumées. Il s’est exprimé à travers un communiqué du 29 novembre 2021.

« L’emplacement de ces hangars et containers contribue à la réduction des chaussés », regrette Ali Haoun. Pour le patron de la ville de N’Djamena, cette pratique empêche la fluidité de la circulation. Il précise que toutes les autorisations d’occupation du sol et de la voirie ne sont délivrées que par la Commune de la ville. Ceci après introduction d’une demande qui étudiée par les services techniques

A cet effet, il invite les propriétaires de ces hangars et boutiques containers à les enlever immédiatement.  « Un délai de dix jours est accordé ». Pansé ce délai, une commission, mise en place à cet effet, procèdera á leur dégagement.

Par ailleurs, les marchandises exposées aux abords des rues tels que les matériaux de construction, les groupes électrogènes, les motos, les matelas, les tapis, les sacs et valises ainsi que d’autres articles doivent être réintégrés dans les boutiques