Société Education, Société




Tchad-criminalité : des fouilles quotidiennes imposées dans établissements scolaires

Le ministère de l’Education nationale instruit des fouilles quotidiennes dans les établissements scolaires. Cette mesure fait suite aux violences et…

fouilles quotidiennes imposées dans établissements

Le ministère de l’Education nationale instruit des fouilles quotidiennes dans les établissements scolaires. Cette mesure fait suite aux violences et agressions dont sont victimes les enseignants et chefs d’établissements.

Depuis quelques semaines plusieurs enseignants sont victimes de meurtres dans les établissements scolaires. Un élève a poignardé à mort, un surveillant du lycée Toumaï, il y’a quelques jours. A côté de cela, le proviseur du lycée général de la paix est agressé dans la journée du 18 novembre par une personne non identifiée. L’agresseur a déchiré l’habit du chef d’établissement. Au lycée de Djari dans le 8ème arrondissement, 3 longs couteaux sont récupérés le même jour dans le cadre d’une fouille. Puis au Lycée de Diguel, un élève a agressé l’intendant. L’agresseur est actuellement en garde à vue.

Suite à ces différents actes de violence en milieux scolaires, le ministère de l’Education a pris des mesures. C’est dans ce cadre que le secretaire d’Etat à l’Education Nationale et à la Promotion Civique, M. Saleh Bourma a effectué une tournée dans certains établissements de N’Djamena. Il était accompagné des responsables syndicaux et du président de la Fenapet. La délégation a passé un message de paix et de non-violence en milieu scolaire.

L’équipe s’est respectivement rendue au lycée de Djari, au lycée de Diguel Est et au lycée de Paix. Il a été recommandé aux responsables d’établissement de procéder quotidiennement aux fouilles systématiques des élèves à l’entrée de leurs établissements.