Tchad : le conseiller du Premier ministre Abel Maïna suspend sa participation

Une décision saluée par les milliers de jeunes tchadiens qui le suivent à travers le monde. Les internautes voient en…

Une décision saluée par les milliers de jeunes tchadiens qui le suivent à travers le monde. Les internautes voient en ce revirement, un acte humaniste.

« La population ne peut pas être gazée et moi dans la salle. Je suspends ma participation aux travaux du dialogue. » C’est à travers ces deux petites phrases que le conseiller du Premier ministre Abel Maïna a annoncé qu’il quitte les travaux du Dialogue national inclusif sur sa page Facebook. C’est sur cette plateforme que l’ancien activiste a construit sa notoriété.

En effet, dans la matinée du 09 septembre 2022, les militants du parti Les Transformateurs ont été victimes de jets de gaz de la police nationale. Plusieurs blessés ont été enregistrés, signalent les responsables du parti. Plusieurs autres personnes ont inhalé le gaz qui a été lâché. Parmi lesquels, femmes et enfants.

Le conseiller du Premier ministre n’a pas apprécié cette façon de faire et se retire du dialogue.

Il est important de relever que l’ancien activiste et exilé Abel Maïna est rentré au pays en décembre dernier suite à la main tendue de la junte. Il a été nommé conseiller du Premier ministre quelques mois après. Depuis son retour il n’est plus assez virulent sur les réseaux sociaux comme autrefois.