Société Education, Société




Tchad : le fonds mondial « Education sans délai » accorde 2 millions de dollars pour l’éducation

‘’Éducation sans délai’’ a annoncé le 13 mai 2023, l’octroi d’une subvention de première réponse en situation d’urgence d’un montant…

‘’Éducation sans délai’’ a annoncé le 13 mai 2023, l’octroi d’une subvention de première réponse en situation d’urgence d’un montant de 2 millions de dollars pour l’éducation de 47000 jeunes.

Il s’agit d’un financement (un milliard deux cent six millions huit cent quarante mille Fcfa), qui permettra d’aider 47 000 filles et garçons touchés par les graves inondations survenues en fin 2022. Les eaux avaient détruit et endommagé les écoles desservant 1,5 million de personnes. L’investissement d’Éducation sans délai octroyé par l’intermédiaire de l’UNICEF permettra à ces élèves d’avoir accès à des environnements d’apprentissage protecteurs et de qualité.

« Au total, plus de 1 200 écoles ont été touchées, pour un total de 4 200 salles de classe endommagées ou détruites. Les dégâts importants causés aux points d’eau et aux latrines des écoles ont aggravé les effets de l’inondation. Des milliers d’enfants ne sont pas retournés à l’école en octobre 2022, ce qui a suscité des inquiétudes quant aux risques liés à leur protection, à la violence basée sur le genre, au travail forcé et à d’autres graves violations des droits humains. »

D’après le fonds, Les filles sont particulièrement menacées. « Au Tchad, seules 40 % d’entre elles achèvent l’enseignement primaire, contre 54 % des garçons. Les effets des changements climatiques, des déplacements forcés, de l’instabilité et de la pauvreté endémique ceux liés à d’autres facteurs continuent de faire échouer les efforts visant à garantir l’accès universel à l’éducation aux réfugiés, aux personnes déplacées et aux enfants issus des communautés d’accueil. »

Les filles et les garçons touchés par les inondations recevront un soutien scolaire et psychosocial approprié, prévoyant notamment l’accès à un enseignement à distance.

« La subvention d’Éducation sans délai permettra aux enfants, filles comme garçons, de retourner à l’école et de bénéficier d’une éducation de qualité dans un environnement sûr, protecteur et inclusif après les plus graves inondations qu’a connues le Tchad ces dernières années », a ajouté Jacques Boyer, Représentant de l’UNICEF au Tchad.