Tchad : les sept partis politiques interdits d’activités publiques après les marches

Le ministre de l’administration du territoire, de la décentralisation et de la bonne gouvernance M. Limane Mahamat, met en application…

Le ministre de l’administration du territoire, de la décentralisation et de la bonne gouvernance M. Limane Mahamat, met en application la décision du Premier ministre de suspendre des partis politiques.

Le Premier ministre de transition, Saleh Kebzabo a annoncé, à l’issue d’une conférence de presse,  la suspension des partis politiques impliqués dans les manifestations de la marche du 20 octobre 2022.

Par un arrêté le ministre de l’Administration du territoire, de la décentralisation et de la bonne gouvernance Limane Mahamat, suspend les activités des partis politiques recensés pour une période de trois (03) mois sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit entre autres :

  • Parti Les Transformateurs
  • Parti Les Patriotes
  • Parti Front Populaire pour la Libération
  • Parti Socialiste Sans Frontière
  • AL Tchakadoum
  • Rassemblement pour la Justice et l’Égalité des Tchadiens
  • Parti des Démocrates pour le Renouveau.

Tchad : un journaliste « tué » dans les manifestations (Témoin)