Tchad : limogé du poste de Secrétaire d’Etat à la Santé, Dr Djiddi Ali Sougoudi réagit

Au terme d’un décret du président du Conseil militaire de transition, Dr Ali Sougoudji a été muté de ses fonctions…

Au terme d’un décret du président du Conseil militaire de transition, Dr Ali Sougoudji a été muté de ses fonctions de, secrétaire d’Etat à la Santé. Il est remplacé par Dr Baidedji Kandji Francine.

Le président du Conseil militaire de transition Mahamat Idriss Deby a démis le Dr Djiddi Ali Sougoudi de ses fonctions de secrétaire d’Etat à la Santé. Cette mesure fait suite à ses prises de position sur les réseaux sociaux. Le premier ministre avait d’ores et déjà mis les membres de son gouvernement en garde contre des prises de positions sur la toile.

Quelques heures après son remplacement, Dr Sougoudi a de nouveau réagit sur la toile. «Je quitte le gouvernement en gardant mon honnêteté, ma franchise et surtout ma conviction inébranlable pour l’équité et la transparence dans les ressources publiques dédiées à la santé. Servir, c’est aussi partir sans casseroles! », Peut-on lire sur sa page Facebook.

Il est donc clair que c’est la liberté de parole de Djiddi Ali Sougoudi, ses prises de position et sa dénonciation des personnes corrompus qui lui ont valu le limogeage.

Son ancien patron et actuel ministre de la Santé apporte son soutien au désormais ex, secrétaire d’Etat à la Santé. L’ancien ministre de la Santé, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul écrit : « Bien sûr, on n’était pas d’accord sur tout, car chacun avait sa manière d’apprécier, de juger et de s’exprimer sur le cours des choses. Tu as irrité beaucoup de nos compatriotes par ta franchise mais tu en a séduit beaucoup d’autres par ta liberté de penser.

Je peux humblement témoigner de ton professionnalisme qui frise l’idéalisme, de ta passion exigeante pour la Santé et de ta rectitude morale. Tu es une chance incomprise. Heureusement que tu n’es pas perdu pour nos structures sanitaires.».