Tchad : massacre du jeudi noir, l’OMCT rapporte 218 personnes tuées

Dans son rapport de 42 pages publié le 26 octobre 2023, l’Organisation mondiale contre la torture, fait état de 218…

Dans son rapport de 42 pages publié le 26 octobre 2023, l’Organisation mondiale contre la torture, fait état de 218 personnes tuées au cours des évènements sanglants du 20 octobre 2023.

Il a fallu six mois pour que l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et la Ligue tchadienne des droits de l’homme (LTDH) présente enfin son bilan sur les évènements du 20 octobre 2022. Les deux organisations expliquent que c’est : « compte tenu de l’ampleur de la répression et de son mode inédit », qu’il fallait prendre le temps de bien documenter avant de présenter ce bilan.

Le rapport qui couvre la période du 20 octobre 2022 au 31 janvier 2023, fait état d’environ : « 218 personnes ont été tuées, des dizaines torturées et plus de 1300 détenues. De plus, si la disparition d’une quarantaine de personnes est confirmée. » Ce chiffre pourrait atteindre plusieurs centaines sans que nos organisations puissent affirmer avec certitude qu’elles ont été victimes de disparition forcée.

Les deux organisations confient avoir interviewé 50 survivants et d’autres témoins oculaires. « Ces témoignages ont été vérifiés auprès des hôpitaux, des morgues, des commissariats, et des médias. De nombreux documents publics et confidentiels ont été consultés pour confronter et confirmer les témoignages. »

Les vérifications ont aussi été faites auprès des avocats, des magistrats, des médecins et personnels sanitaires étant intervenus dans les procédures d’arrestations, d’administration de soins ou d’autopsie des corps. Certains témoignages n’ayant pu être corroboré ont néanmoins été pris en compte au regard de leur gravité. Ils doivent donc être considérés comme des allégations à disposition des enquêteurs judiciaires chargés d’établir les responsabilités. Les noms des personnes qui ont accepté de témoigner ont été rendus anonymes afin de garantir leur sécurité.

Tchad : le gouvernement se dédie sur le nombre de morts le 20 octobre