Tchad-suspension du dialogue: le président du présidium fait la cour aux contestataires

Le président du présidium, Gali Ngothé Ngata, en accord avec la plénière a suspendu les assises du dialogue national inclusif…

Le président du présidium, Gali Ngothé Ngata, en accord avec la plénière a suspendu les assises du dialogue national inclusif et souverain. Il entend réunir toutes les corporations à la table des échanges.

Gali Ngothé Ngata recueille déjà beaucoup d’avis favorables après son installation le 29 août 2022. Il a décidé de faire les choses à sa manière pour donner au dialogue son caractère inclusif et souverain. Le premier acte fort qu’il pose après son installation est un fort rappel à l’ordre. « Nous ne travaillerons plus jamais avec du retard. Je considère que tous ceux qui seront dans la salle à l’heure représenteront les absents et nous commencerons les travaux», a déclaré Gali Ngothé Ngata.

Ensuite, il a décidé de suspendre les travaux jusqu’au vendredi 2 septembre 2022. Il entend mettre sur pied un comité ad-hoc pour engager des négociations avec Wakit-Tamma, les Transformateurs et les mouvements rebelles et les autres corporations qui ont boycotté le DNIS. Pour le président du présidium, toutes les entités doivent être représentées à ces assises qui définiront l’avenir du Tchad.

Tchad : le Patronat demande la suspension des travaux pour apaiser les tensions

Des premiers gestes qui ont séduit et suscité la réaction du président du FACT, Mahamat Mahdi Ali. « Je ne sais pas si l’on peut trouver mieux que lui dans la salle», a laissé entendre le leader de ce mouvement politico-militaire, en parlant de son ex enseignant. « Il était mon professeur, il est d’une droiture qui n’a aucune contestation, les conditions où le climat dans lesquels il est, j’espère que ça va mener à afficher et à s’épanouir pleinement de toutes ses qualités et facultés. », Ainsi s’est exprimé Mahamat Mahdi Ali, dans le Réseau des citoyens. Le souhait des internautes est de voir les conditions des contestataires respectées pour un dialogue franc.

Les assises reprennent le 2 septembre 2022 à 9 heures précise.

Tchad : les Ordres nationaux professionnels entendent se retirer du dialogue en cours