Politique Politique , Sécurité




Tchad : trouble au siège des Transformateurs, la CNDH appelle à la retenue

La Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), a dans un communiqué de presse, appelé à la retenue toutes les…

La Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), a dans un communiqué de presse, appelé à la retenue toutes les parties impliquées dans les manifestations au QG des Transformateurs.

Suite à des manifestations sur la voie publique des partisans du Parti Les Transformateurs, le jeudi 1er septembre 2022, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de près d’une centaine d’entre eux pour troubles à l’ordre public, souligne Mahamat nour Ibédou président de la CNDH.

Ces arrestations ont entrainé une autre manifestation, ce matin du 02 septembre 2022, de laquelle, les forces de l’ordre ont fait usage de grenades à gaz lacrymogène pour disperser des rassemblements des Transformateurs, « touchant gravement une jeune femme qui se trouverait dans un état critique », poursuit le communiqué. Le siège du Parti Les Transformateurs fait quant à lui, à l’heure actuelle, l’objet d’un assaut arme, note Mahamat Nour Ibédou.

La CNDH tient à exprimer sa profonde inquiétude par rapport à cette situation, qui intervient à un moment ou des efforts sont consentis de part et d’autre dans le cadre du Dialogue National Inclusif Souverain, efforts devant amener le pays vers une paix durable et définitive.

La commission en appelle au sens de responsabilité et à la retenue des uns et des autres -manifestants et forces de l’ordre pour que de telles situations préjudiciables à un dénouement heureux du DNIS cessent immédiatement.