Afrique




Au Cameroun, un laboratoire de recherche sur la démocratie

Basée à Douala et hébergé au sein du Think Do Tank The Okwelians, cette structure opérationnelle de la Fondation de…

journaldutchad.com

Basée à Douala et hébergé au sein du Think Do Tank The Okwelians, cette structure opérationnelle de la Fondation de l’Innovation pour la démocratie veut revitaliser les initiatives qui promeuvent la démocratie dans la sous-région Afrique centrale et des grands lacs où l’on note un essoufflement des régimes et une crise de la démocratie.

C’est au Cameroun que le Laboratoire Arc Côtier et Central, un pôle de recherche et d’action pour la promotion de la démocratie prendra ses marques. Il sera coordonné par l’universitaire camerounais Dr Richard Makon, a-t-on appris à l’issue d’une conference de presse pour le lancement de ses activités.

Si l’on peut observer que cette nouvelle structure voit le jour dans une région marquée par un essoufflement du modele démocratique, le Dr Richard Makon note entre les lignes qu’il ne s’agit pas pour le Laboratoire de mener directement des actions pour accélérer la démocratisation de nos sociétés. A la place, le laboratoire Arc Côtier et Central vient « proposer de nouvelles idées qui s’appuient sur l’intelligence collective pour un renouvellement de la pensée et des pratiques démocratiques en Afrique centrale et Côtière ».

Concrètement, le Laboratoire se donne la mission de faire la cartographie et la mise en réseau des acteurs travaillant dans le domaine de la démocratie, de diffuser des idées et de nouvelles approches démocratiques, d’outiller les personnes intéressées par les questions de démocratie, d’assurer le partage d’informations et de données sur la démocratie mais également de soutenir et accompagner les acteurs impliqués sur les questions de démocratie.

La structure opérationnelle qui s’installe au Cameroun au sein du Think Do Tank The Okwelians développera plusieurs programmes, parmi lesquels « Blogger Démo school » qui vise la formation de blogueurs issus de 11 pays de l’Afrique centrale et des grands lacs au traitement de l’information et au fact-checking. Il offrira aussi un programme de leadership ouvert aux acteurs de la société civile. Un programme de recherche sur les questions de sécurité et de démocratie ainsi que d’autres projets sont également annoncés.

Pour Jacques Jonathan Nyemb, Président de The Okwelians la cohabitation entre ce démembrement de la Fondation de l’Innovation pour la démocratie et le Laboratoire d’idées et d’action du Think Do Tank The Okwelians vont accélérer la réflexion dans la définition d’un modèle de gouvernance durable permettant de garantir plus de paix, plus de stabilité et davantage de prospérité au sein des pays de la sous-région Afrique centrale et côtière.

Il est à preciser que le Laboratoire Arc Côtier et Central est une structure opérationnelle de la Fondation de l’Innovation pour la démocratie basée en Afrique du sud. Fondée par le Pr Achille Mbembe, la fondation de l’innovation pour la démocratie se donne pour mission de favoriser la recherche et la production de pensées nouvelles sur la démocratie en Afrique.