Côte d’Ivoire : le président Alassane Ouattara limoge le Premier ministre et tout le gouvernement

L’information est contenue dans un communiqué de la présidence de la République en date du 06 octobre 2023. Le document…

L’information est contenue dans un communiqué de la présidence de la République en date du 06 octobre 2023.

Le document est signé du ministre secrétaire général de la présidence de la République Abdourahmane CISSE. Par ce communiqué, « le président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, a procédé, ce vendredi 06 octobre 2023, conformément à l’article 70 de la Constitution, à la signature d’un décret mettant fin aux fonctions du premier ministre chef du gouvernement, ainsi qu’à celle des membres du gouvernement », peut-on lire. Et selon l’article 70 de la Constitution en vigueur dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, « le président de la république nomme le premier ministre, chef du gouvernement. Il met fin à ses fonctions ».

Dans le communiqué de la présidence de la république, aucun motif de la cessation de fonction n’a été invoqué. Cependant, un vent de déstabilisation secoue les régimes politiques en Afrique de l’Ouest depuis quelques années, amenant les dirigeants à procéder à certains réajustements. De plus, le Premier ministre a été un acteur majeur dans l’organisation de la CAN qui va se jouer au pays en janvier et février 2024.

Il était la tutelle du Comité d’organisation de cet événement continental. A quelques mois du début de la compétition, une scène décevante a contribué à fragiliser le chef du gouvernement. La pelouse du stade d’Ebimpé, infrastructure sportive dont la rénovation a coûté 20 milliards de FCFA, a été inondée le 12 septembre dernier en plein match amical entre les Éléphants de Côte d’Ivoire et les Aigles du Mali. Ce stade, dénommé stade olympique Alassane Ouattara d’Embiqué a été inauguré le 03 octobre 2020.

 Néanmoins, le chef de l’Etat « exprime sa gratitude au Premier ministre Patrick ACHI et à l’ensemble des membres du gouvernement pour leur engagement au service de la Nation au cours de ces dernières années ». Le chef et les membres du gouvernement déchus ont la charge d’expédier les affaires courantes en attendant la nomination d’un nouveau gouvernement.

Nommé Premier ministre en mars 2021, Patrick ACHI n’aura gouverné que pendant deux ans et six mois, d’abord comme intérimaire après la mort de Hamed Bakayoko, puis Premier ministre en plein exercice. Avant son arrivée à la tête du gouvernement, le président Alassane Ouattara l’a nommé en 2017, ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République. Il a aussi occupé les fonctions de ministre des Infrastructures économiques pendant 17 ans.