La Chine et l’Inde responsables de la forte hausse des émissions mondiales de CO2

Le réchauffement climatique met en péril nos habitations, nos économies, notre santé et même nos vies. Cette réalité ne fait…

Le réchauffement climatique met en péril nos habitations, nos économies, notre santé et même nos vies. Cette réalité ne fait pas pour autant fléchir les émissions mondiales de CO2, qui devraient atteindre un niveau inégalé en 2018. C’est ce qui ressort du bilan annuel diffusé, mercredi 5 décembre, par le Global Carbon Project (GCP), un consortium scientifique international sous l’égide de l’université britannique d’East Anglia. Après le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et l’appel de l’Organisation des Nations unies à tripler, voire quintupler, les efforts des pays, cette nouvelle étude met encore davantage la pression sur les 196 Etats réunis pour la conférence mondiale sur le climat (COP24) à Katowice, en Pologne.