Politique Politique , Sécurité




Tchad : accord pour le projet de système d’information policière

Les autorités tchadiennes ont signé le 11 janvier 2024, avec Interpol, pour la mise en œuvre du Projet « Système…

Les autorités tchadiennes ont signé le 11 janvier 2024, avec Interpol, pour la mise en œuvre du Projet « Système d’Information Policière du Tchad » (SIPT).

 

Le Tchad était représenté par trois membres du gouvernement, notamment le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et des tchadiens de l’étranger l’amb. Mahamat Saleh Annadif, du Ministre d’Etat, Ministre de la Justice Garde des Sceaux et des Droits Humains Abderahim Biremé Hamid et du Ministre de la Sécurité Publique et de l’Immigration Mahamat Charfadine Margui.

Cet accord marque une étape importante dans la digitalisation de la région d’Afrique de l’Ouest et du Sahel, dans le cadre du programme système d’information policière d’Afrique de l’Ouest (SIPAO) lancé par INTERPOL en 2012.

La signature fait suite à une audience accordée par le ministre des Affaires Étrangères tchadien à cette délégation d’INTERPOL chargée de la mise en œuvre du programme WAPIS-SIPAO en décembre 2020. Les deux parties ont ainsi exprimé leur volonté de mettre en œuvre le projet SIPT, après une première phase qui s’est déroulée de 2016 à 2020.

Le Tchad a déjà nommé des experts juridiques et techniques nationaux chargés de la mise en œuvre du SIPT en juillet 2023. Le pays est déterminé à jouer un rôle actif dans cette initiative régionale et à collaborer étroitement avec INTERPOL et les autres pays partenaires pour assurer la sécurité et la sûreté de la région.