Tchad : Dr Abakar Adoum Haggar a tiré sa révérence

Enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées (FSEA) de l'Université de N'Djaména et ex DG de la CNAR…

Enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées (FSEA) de l’Université de N’Djaména et ex DG de la CNAR (CNRD),  Dr Abakar Adoum Haggar décède ce 22 novembre

Le Tchad vient de perdre l’un de ses intellectuels et haut commis de l’Etat. Dr Abakar Adoum Haggar est décédé à Tunis ce jour de courte maladie. Il est reconnu pour le rôle joué dans l’Accord politique du 13 août 2007. Lequel favorise la mise sur pied du Cadre national de dialogue politique. (CNDP). Très proche de l’ancien président Idriss Deby Itno, le disparu savait trouver des passerelles entre l’ancien régime et l’opposition.

Dr Abakar Adoum Haggar fut, DG de la CNAR (CNRD), enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées (FSEA de l’Université de N’Djaména. Il a également été Secrétaire général de la Présidence de la république et Coordonnateur de la cellule économique. Le défunt a occupé plusieurs postes clés dans l’administration.

Le président de transition présente ses condoléance : « C’est avec une réelle consternation que j’ai appris la triste nouvelle du décès Dr Abakar Adoum Haggar, survenu ce matin en Tunisie.

Le Tchad perd en lui un grand commis de l’État ayant consacré sa vie entière au service de la nation en assumant des nombreuses éminentes responsabilités au cours de sa riche carrière.

En cette triste circonstance, je tiens à présenter mes condoléances les plus attristées aux membres de sa famille si durement éplorée et à ses poches et amis.

Le défunt fut également un oncle affectueux et serviable. Puisse Allah l’accueillir dans son royaume des bénis. Paix à son âme. », écrit Mahamat Idriss Deby sur sa page Facebook.

Le Prémier ministre Saleh Kebzabo dit avoir perdu un ami. « J’ai perdu un de mes meilleurs amis en la personne de Abakar Adoum Haggar, décédé ce matin à Tunis. Il était un grand commis et fidèle serviteur de l’Etat et  aimait beaucoup le Tchad. Paix à son âme. »