Tchad : le gouverneur du Ouaddaï tente de résoudre un différend entre deux villages

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Bachar Ali Souleymane a séjourné du 26 au 27 janvier 2024 dans le…

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Bachar Ali Souleymane a séjourné du 26 au 27 janvier 2024 dans le canton Guerri pour tenter de résoudre un vieux différend qui oppose deux villages.

 

Les deux villages de ce canton revendiquent chacun le contrôle d’un ravin depuis quelques années  entre le village Mabrouka Fidèle et le village Kabka. Cette retention d’eau est utilisée pour abreuver le bétail.

Des tentatives de réconciliation ont été proposées par le passé mais en vain. Cette fois, le responsable administratif, Bachar Ali Souleymane de la circonscription a décidé de peser de tout son poids. Il invite par ailleurs les différentes parties à proposer des pistes de résolution. Il demande une trêve afin de se concerter pendant dix jours. Et « l’usage de la vallée querellée reste interdit à toutes les parties. »

Le gouverneur Ali Souleymane met en garde tous les fauteurs de trouble surtout : « ceux qui tirent le ficelle de loin. »

Bachar Ali Souleymane était accompagné au cours de cette opération de tearrain par le Sultan du Dar Ouaddaï, Sa majesté Chérif Abdelhadi Mahadi du préfet de Ouara, Abdelkerim kirni Drey des membres du comité provincial de règlement des conflits et des responsables de sécurité.