Tchad : l’ex premier ministre Pahimi Padacké Albert prend fonction à l’ARCEP

Nommé président du conseil de l’Autorité de régulation des communications Électroniques et des Postes (ARCEP), l’ex premier ministre Pahimi Padacké…

Nommé président du conseil de l’Autorité de régulation des communications Électroniques et des Postes (ARCEP), l’ex premier ministre Pahimi Padacké Albert a pris fonction le 10 novembre.

De nouveaux horizons pour Pahimi Padacké Albert, a été installé à ses fonctions de président du conseil de l’ARCEP. L’ex premier ministre a été nommé par décret n°27 du 7 novembre 2022. Il succède à Emmanuel Nadingar. La cérémonie de passation de service a été présidée par le ministre, Mahmat Allahou Taher de la Télécommunication.

Dans son allocution Pahimi Padacké Albert a indiqué, qu’il s’engage à travailler main dans main avec les membres du conseil de Régulation et le staff de l’ARCEP pour accomplir la mission qui lui est assigné. Le successeur d’Emmanuel Nadingar a fait noter que l’ARCEP est un instrument entre les mains du ministre de l’État pour lui permettre d’atteindre les objectifs du secteur. Il évoque également le sempiternel problème de la qualité de service qu’offrent les opérateurs de la téléphonie mobile en demandant à l’ARCEP d’appliquer sans complaisance les textes en vigueur. Et promet d’être disponible, qu’il est un président à l’écoute et son rôle va essentiellement porter sur le conseil et l’encadrement afin qu’ensemble le défi de la régulation soit relevé.

Emmanuel Nadingar, pense pour sa part qu’il reste assez de défis auxquels il serait judicieux que le président entrant porte une attention particulière afin que l’ARCEP soit en adéquation avec les mutations technologiques observées dans le monde pour espérer mieux contrer les dérives et abus auxquels se livrent les opérateurs des communications électroniques.