Santé




Tchad : ouverture de l’unité de soins intensifs cardiologiques du CHU

Le ministre de la santé publique et de la prévention Dr Abdelmadjid Abderahim a présidé le 14 mars 2023 la…

Le ministre de la santé publique et de la prévention Dr Abdelmadjid Abderahim a présidé le 14 mars 2023 la cérémonie d’ouverture du service de cardiologie et de l’unité de soins intensifs cardiologiques au centre hospitalier universitaire la Renaissance de N’Djamena.

Les maladies cardiovasculaires représentent à nos jours un problème de santé publique à l’échelle mondiale. On estime qu’en 2012, 17,5 millions de personnes en sont mortes, soit 30% de l’ensemble des décès dans le monde.

Le Centre Hospitalier Universitaire La Renaissance a été inauguré le 29 novembre 2013, avec une capacité de 240 lits. Sa mission étant de prendre en charge les pathologies et les séjours les plus complexes ainsi que les interventions les plus délicates. Avec ce service de cardiologie et l’unité de soins intensifs cardiologiques ayant une capacité de : dix (10) lits d’hospitalisation et de soins continus ; quatre (4) lits en unité de soins intensifs cardiologiques et une unité d’exploration non invasive.

Le président du comité d’organisation Dr Ali Adam Ahamat par ailleurs médecin cardiologue interventionnel a indiqué que ce service est constitué d’une unité d’exploration non invasive dotée des électrocardiogrammes, d’une échographie cardiaque de marque General Electric de dernière génération, un test d’effort et des holters (tensionnel et électrocardiogramme).

Il a ajouté que cette unité constitue un cadre supplémentaire pour l’encadrement et les formations spécifiques en cardiologie. Etant donné que l’enseignement et la recherche font partie des missions du CHU-Renaissance.

Le Directeur Général du CHU La Renaissance de N’Djamena Dr Siniki Fandebnet a souligné que le Service de Cardiologie du CHU La Renaissance est le reflet de l’engagement durable des plus hautes autorités de notre pays en faveur du renforcement de l’excellence dans l’offre de soins de santé de qualité. Ces équipements ultramodernes permettront au TCHAD de prendre en charge efficacement les maladies cardiovasculaires, rassure-t-il.

Le DG a rappelé par ailleurs que les maladies cardiovasculaires représentent un défi sanitaire croissant car environ 30% des décès dans le monde sont dus à des complications cardiaques.

L’ouverture du service de cardiologie est ainsi une réponse opportune à cette menace croissante et permettra au CHU la Renaissance de fournir des soins de qualité et de renforcer les capacités locales en formant les futures générations de médecins spécialisés en cardiologie, conclut-il.

Pour sa part, le Ministre de la santé publique et de la prévention Dr Abdelmadjid Abderahim a précisé que, conscient des graves conséquences des maladies cardiovasculaires sur la santé de nos concitoyens en termes de mortalité lourde et de forte morbidité, le Gouvernement a consenti d’énormes efforts au niveau des infrastructures. D’où la création de ce service de cardiologie équipé des matériels de pointe avec une unité de soins intensifs cardiologiques (USIC).

Le Ministre encourage les directeurs des autres CHU à doter les services de cardiologie des équipements et des unités de soins intensifs cardiologiques. Dr Abdelmadjid Abderahim a souligné que son département soutiendra tout projet allant dans ce sens.

Dans le domaine des ressources humaines, des efforts sont faits pour la formation des médecins cardiologues (une vingtaine de cardiologues exercent au pays actuellement) mais beaucoup reste encore à faire.

L’installation de ces équipements a été effectuée par la societé de Maintenance, Installation et Gestion des Équipements Médicaux « SOMIGEM »

Les journées portes ouvertes de dépistage gratuit de l’hypertension artérielle, du diabète et du cholestérol se poursuivent jusqu’au 16 mars 2023.

Une visite dudit service de cardiologie et de l’unité de soins intensifs cardiologiques et les stands a mis terme à la cérémonie.

Source : ministère de la Santé publique