Tchad : plus de transports en commun entre 23 heures et 05 heures

La ministre des Transports, Fatima Goukouni Weddeye a prescrit 14 mesures visant à lutter contre les accidents de la route.…

La ministre des Transports, Fatima Goukouni Weddeye a prescrit 14 mesures visant à lutter contre les accidents de la route. Parmi lesquelles l’interdiction de voyages en commun dans la nuit.

Il s’agit d’après Fatima Goukouni Weddeye, mesures et actions urgentes prises en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. Dans le but de réduire au maximum les accidents de circulation. La ministre des Transports regrette, que l’espace routier : « comporte des risques et des dangers dus à la congestion des routes, à l’état des infrastructures et au comportement des usagers, qui constituent une dimension majeure de la problématique des accidents et de la sécurité routière. »

C’est donc conscient de la gravité de la situation sur les routes et face à la recrudescence des accidents graves que ces mesures ont été prises. Il s’agit entre autres :

1-) Interdiction des transports en commun pendant la nuit sur nos routes interurbaines entre 23 heures et 05 heures du matin ;

2-)  Mise en place d’un système de limitation de vitesse à travers le plombage des compteurs des véhicules de transport public et des marchandises à 80 Km/Heure ;

3-) Un cahier de charge s’impose à toutes les agences de transport public pour prendre en compte certaines mesures de sécurité routière entre autres :

  • Avoir son permis de conduire à jour ;
  • Avoir son assurance automobile à jour ;
  • Avoir sa fiche technique délivrée par un centre de contrôle technique à jour ;
  • Prendre l’engagement de respecter le nombre de sièges mentionné sur la carte grise ;
  • Interdiction de manipuler un téléphone en étant au volant ; Etc.

4-)  Renforcer le contrôle du respect des dispositions du code de travail (contrat en bonne et due forme et paiement régulier des cotisations sociales) par l’employeur ;

5-)  Accélérer le projet d’aménagement des aires de repos en vue de permettre aux conducteurs de se reposer tous les 500 Km de trajet ;

6-)  Mener des campagnes de sensibilisation sur le nouveau code de la route ;

7-) Activer le numéro vert du Ministère des Transports Terrestres pour coordonner et solutionner en temps réel les données sur les infractions relatives à la circulation routière ;

😎 Rendre opérationnelle la Brigade Active de la Sécurité Routière ;

9-) Actualiser le Conseil National de Sécurité Routière ;

10-) Instaurer un système de repos d’une heure et trente minutes (1h30) après chaque 500 km pour les chauffeurs de bus ;

11-) obligation de signaler des véhicules en panne ;

12-) Engager des poursuites judiciaires contre les responsables des Agence de voyage ayant enfreint aux règles sur la sécurité routière ;

13-) Faire le suivi des paiements des dommages auprès des assurances des victimes décédées;

14-)  Rechercher ceux qui se dérobent en fuyant après avoir été impliqués dans un accident de la voie publique.