Santé




Une nouvelle maladie infectieuse découverte au Tchad

Il s’agit de la leishmaniose viscérale. Son existence a été confirmée par les équipes du ministère de la santé publique…

Il s’agit de la leishmaniose viscérale. Son existence a été confirmée par les équipes du ministère de la santé publique après une descente sur le terrain. Elle sévit à l’extrême Nord du pays, dans la zone d’orpaillage

En mission depuis quelques jours à l’extrême Nord du pays, les agents du ministère de la santé ont fait état de la présence d’une maladie infectieuse sérieuse qui commence à semer la panique. Son nom est la leishmaniose viscérale encore appelé « Kala-azar ». Elle a été diagnostiquée près de la frontière avec la Lybie, dans une zone d’orpaillage, apprend-on.

Les premiers échantillons ont été prélevés à N’Djamena, auprès des personnes en provenance de la zone touchée. Les patients sont pris en charge dans certains établissements hospitaliers. Un décès a déjà été signalé à l’hôpital de Goz Attor.

Les acteurs du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale sont entrain de penser à un plan de riposte pour contenir cette maladie.