128 migrants tchadiens expulsés de la Libye

Dans le processus de lutte contre l’immigration clandestine, les autorités de la Libye ont rapatrié le 28 novembre 2023, près…

Dans le processus de lutte contre l’immigration clandestine, les autorités de la Libye ont rapatrié le 28 novembre 2023, près de 250 clandestins dans leurs pays d’origine, dont 128 tchadien.

Parmi les migrants expulsés de la Libye on dénombre 120 ressortissants du Niger et 128 tchadiens. Les premiers ont été évacués dans leur pays par voie aérienne, tant dis que les tchadiens sont ramenés par route. Ils seront « acheminés jusqu’à la frontière entre la Libye et le Tchad par la route en coordination avec les autorités de l’est du pays, selon l’Organe de lutte rattaché au ministère de l’Intérieur et chargé de piloter ces opérations coordonnées entre l’ouest, l’est et le sud. »

Le vice-président du Conseil présidentiel, Musa al-Kuni, présent au cours du processus d’expulsion des migrants illégaux avec les ambassadeurs du Tchad et du Niger en Libye, indique que l’expulsion avait été « humaine et appropriée »

« J’exprime ma gratitude à tous ceux qui travaillent au sein du Département de contrôle des migrations illégales pour leurs efforts visant à offrir des conditions de vie appropriées et humaines aux migrants, malgré le manque de capacités », déclare-t-il.