Le fils de Kadhafi réitère ses accusations contre Sarkozy sur le financement de sa campagne

Saïf Al-Islam Kadhafi a transmis à la justice française un courrier dans lequel il affirme à nouveau que la campagne…

Saïf Al-Islam Kadhafi a transmis à la justice française un courrier dans lequel il affirme à nouveau que la campagne de Sarkozy a été financée par la Libye. C’est par lui que le scandale a éclaté, en début d’année 2011. Saïf Al-Islam Kadhafi avait alors rompu avec son personnage de dandy réformateur pour promettre de faire couler des « rivières de sang », de combattre « jusqu’à la dernière balle » les manifestants en passe de devenir des rebelles armés, de même que la coalition menée par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Dans un entretien diffusé par Euronews le 16 mars 2011, le deuxième fils du Guide libyen, alors âgé de 38 ans, évoque pour la première fois le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy, quatre ans plus tôt. « Il faut que Nicolas Sarkozy rende l’argent, dit-il, nerveux et déterminé. C’est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve (…). Nous le révélerons tout prochainement. »