Monaco refuse de confisquer les biens du Sénégalais Karim Wade

Malgré une grâce de 2016 après une condamnation pour « enrichissement illicite », le fils de l’ex-président reste redevable à…

Malgré une grâce de 2016 après une condamnation pour « enrichissement illicite », le fils de l’ex-président reste redevable à l’Etat sénégalais de plus de 210 millions d’euros d’amende. La justice monégasque a rejeté une demande de l’Etat sénégalais de confisquer les fonds monégasques de Karim Wade, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade et opposant au pouvoir, condamné dans son pays pour « enrichissement illicite ».