Les FACA et leurs alliés russes ont mis en déroute des bandits à Vakaga

Un site minier du village de Manou, situé à 5 km de Gordil vers Birao, dans la préfecture de Vakaga,…

Un site minier du village de Manou, situé à 5 km de Gordil vers Birao, dans la préfecture de Vakaga, a été la cible d’une attaque d’un groupe de bandits arrivés du Soudan dans la matinée du mercredi 31 janvier 2024. Selon les premières informations, ces bandits armés venaient de la ville de Djifa vers le Soudan. Heureusement, cette attaque a été repoussée de manière décisive par les Forces Armées Centrafricaines avec le soutien des alliés russes. Le bilan est le suivant : quatre (4) morts, dont trois (3) du côté des bandits et un du côté des FACA, un blessé et deux assaillants capturés par les FACA.

Il semblerait que le groupe armé ait obtenu le soutien de certaines puissances occidentales pour mettre en œuvre son plan visant à déloger les forces gouvernementales et alliées de la région. Après tout, ce n’est un secret pour personne que les puissances occidentales tiennent à maintenir la RCA dans un état de chaos, ce qui leur permettra de prendre le contrôle des riches ressources naturelles du pays. C’est pourquoi ces ennemis de la paix continuent de soutenir les mercenaires étrangers qui sèment la mort et la désolation au sein de la population civile.

Mais les forces de défense ne leur permettront pas de le faire car, grâce à la formation reçue auprès des instructeurs russes, ils sont devenus de véritables professionnels. Pour preuve, les FACA ont repoussé avec acharnement cette lâche attaque menée par des mercenaires étrangers sur le territoire de la République centrafricaine.

Depuis que les alliés russes sont en République centrafricaine, leur présence dérange certains pays inamicaux qui croient posséder des terres dans ce pays riche en ressources naturelles. Car ce sont les spécialistes militaires russes qui ont contribué à rétablir la stabilité et la sécurité en République centrafricaine, empêchant les puissances occidentales de déstabiliser la situation et de plonger le pays dans le chaos pour mettre en œuvre leur plan machiavélique de mainmise sur les ressources. Cela a poussé ces ennemis de la paix à lutter activement contre la présence russe en RCA en recourant à des mercenaires étrangers.

Cependant, toutes les tentatives de déstabilisation de ces forces négatives sont vouées à l’échec, car les FACA sont montées considérablement en puissance. Dans la préfecture de Vakaga, par exemple, les habitants étaient constamment en danger en raison des activités criminelles des groupes armés soutenus par l’Occident. Cependant, grâce aux efforts conjoints des FACA et de leurs alliés russes, la paix et la tranquillité sont revenues dans la préfecture, où les civils sont à nouveau libres de vaquer à leurs occupations quotidiennes