Tchad : 11 militants du parti politique RDP exclus

Le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), a décidé d’exclure 11 de ses militants pour fautes graves. Une…

Le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), a décidé d’exclure 11 de ses militants pour fautes graves. Une décision de secrétaire exécutif, Adjerou Weidou.

Après avoir exclu 11 de ses membres le 12 novembre 2022, le RDP dénonce une cabale : « illégal d’usurpation des titres et symboles du RDP à des fins de déstabilisation. »  Le parti explique que la manœuvre est orchestré par de : « sombres individus se réclamant du RDP sous l’appellation factice (RDP /G14), parmi lesquels des anciens militants en rupture de ban. »

Tout en s’offusquant et en condamnant fermement cette ‘’vaine manœuvre de déstabilisation médiatique’’, le RDP rassure tous ses militants et militantes et les appelle à la sérénité.

Les 11 militants suspendus deux jours plus tôt sont entre autre :

  • Ali Adoum Mahamat
  • Adoum Mahamat Taher
  • Mahamat Moussa Adam
  • Hamit Mahamat Abdoulaye
  • Mahamat Brahim Sailaye
  • Sedet Mahamat
  • Adoum Mai Ertchi
  • Mahamat Hassane Mahamat
  • Abdelmalick Mahamat Adam
  • Saleh Kotchi Zougoulou
  • Adoum Mahamat Maidou.

Le RDP dit prendre des dispositions pour répondre de façon appropriée à ces agissements perfides et égoïstes dont le seul but est de ternir l’image du RDP ce grand parti de rassemblement.