Tchad : drame d’Oum-Hadjer Mangalmé des mesures de sécurité routière attendues

Dans la quête des solutions pour la sécurité routière, la ministre en charge des Transports entend implémenter un certain nombre…

Dans la quête des solutions pour la sécurité routière, la ministre en charge des Transports entend implémenter un certain nombre de réformes. Fatima Goukouni Weddeye a d’ores et déjà consulté certains acteurs.

Le nombre de décès enregistré suite aux accidents de la voie publique inquiète au quotidien. Le dernier en date est l’accident mortel de d’Oum-Hadjer Mangalmé, survenu la fin du week-end dernier. Au moins 39 personnes avaient péri dans ce drame et 47 blessés enregistrés, d’après les chiffres du gouvernement.

Ainsi, la ministre des Transports, s’est, dans un premier temps rendue sur le site de l’accident à Abéché. Elle s’est fait accompagner des autorités sécuritaires et administratives de la province du Ouaddaï. La délégation est ensuite allée réconforter les accidentés admis à l’hôpital provincial d’Abéché.

Tchad : le ministère des Transports retire l’agrément de circulation t à l’agence Abou Hamama

Vue le caractère tragique de la situation, Fatima Goukouni Weddeye, a réuni autour d’une table, autorités judiciaires, les éléments des forces de sécurité, le syndicat des transporteurs et la délégation du ministère des infrastructures et du désenclavement. L’assise a permis de penser aux solutions immédiates pour renforcer la sécurité routière sur l’ensemble du territoire national, dont la détention, d’un permis de conduire catégorie D pour les conducteurs de bus.