Tchad : Haroun Kabadi désigné président du Conseil national de transition

L’ancien président de l’Assemblée nationale prend les rênes du Conseil national de transition. Haroun Kabadi est élu par acclamation le…

Haroun Kabadi

L’ancien président de l’Assemblée nationale prend les rênes du Conseil national de transition. Haroun Kabadi est élu par acclamation le 05 octobre 2021 au Palais de la démocratie.

Une législature s’achève et une autre recommence. Mais avec à la tête, un même président. Les membres du Conseil national de transition (CNT) ont désigné, par consensus, Haroun Kabadi comme président. L’ancien président de l’Assemblée nationale est choisi après le les désistements de Yorongar Ngarlejy et de Delwa Kassiré Coumakoye. Il dit être, « profondément ému »

Le désormais président du CNT a laissé entendre qu’un : « grand et vaste chantier nous attend sur le chemin des réformes institutionnelles ». Il s’adresse ainsi aux 93 conseillers appelés à assurer la fonction législative. « Notre objectif au CNT n’est pas de nous opposer systématiquement au gouvernement mais plutôt de créer un climat d’apaisement et de stabilité. », avise Haroun Kabadi. Il attire l’attention de ses collaborateurs sur les « les grands défis que nous aurons à affronter dans les jours et semaines à venir, pour accompagner le Conseil Militaire de Transition. Dans la gouvernance politique, économique, financière et sociale ».

« Les Conseillers doivent avoir à l’esprit, que la transparence parlementaire est un élément important pour la crédibilité des lois qu’ils auront à adopter. », insiste le président du CNT dans son discours.