Tchad : lancement de la Phase II des activités de la Banque Alimentaire du travailleur

Le ministre  des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, a lancé, le 31 janvier 2022, la deuxième phase des…

Le ministre  des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, a lancé, le 31 janvier 2022, la deuxième phase des activités de la Banque Alimentaire du travailleur. Elle est la réponse à la baisse des revenus des travailleurs pour juguler la crise.

Cette phase Il consistera entre autres à démontrer l’impact de la banque sur la vie de la population, mobiliser les ressources financières nécessaires au développement et de mettre en place une action coordonnée entre la banque du travailleur avec l’État, les institutions bancaires, les travailleurs, les industries. Elle vient en réponse à la crise économique qui depuis 2016 a secoué plusieurs pays du monde dont le Tchad. Avec des conséquences drastiques. « Cette idée de banque alimentaire, destinée aux travailleurs, est une première. Elle est en son temps, la réponse à la baisse des revenus des travailleurs pour juguler la crise. », explique le ministre des Finances.

 

Subdivision de la thématique de la phase II de la Banque Alimentaire du travailleur

Tahir Hamid Nguilin fait savoir que, La thématique retenue est celle de faciliter la vie des travailleurs. « Cela s’est traduit récemment par la provincialisation de la gestion de la solde des travailleurs. » Et en perspective la décentralisation de l’ANATS pour que les tchadiens ne se déplacent pas à N’Djamena pour produire leurs documents.

Cette thématique cadre avec la création de la banque des travailleurs. Elle vient en appoint aux activités du gouvernement. Tant en matière de distribution des produits alimentaires, de vente subventionnées par l’ONASA, qui au-delà de travailler s’occupe de tous les tchadiens.

Elle vient également en appoint des mesures prises par le gouvernement de l’exonération de tous les produits alimentaires, indique le patron des finances. Et l’interdiction de l’exportation des céréales et tout ce qui est oléagineux à l’exception du sésame et du beurre de karité.

Le gouvernement a fait un abattement en matière de calcul et de liquidation de douane pour toute importation. Il y’a également un abattement sur le frais. Sans oublier, l’amélioration du pouvoir d’achat du travailleur, la première préoccupation.

Les assurances du gouvernement tchadien

Le ministre des Finances assure que, le gouvernement apportera tous les soutiens, toute l’assistance et tous les concours dans le respect des règles de concurrence. Dans le respect en matière de gestion, d’ouverture, d’exploitation des pharmacies. Dans le respect de la liberté des travailleurs, d’acheter où ils veulent.

Pour précision, la phase II intervient parce que les capacités financières de la précédente ont démontré leur limite. L’objectif de la création de cette banque est de contribuer à soutenir les efforts du gouvernement afin d’aider les travailleurs du secteur public par une politique sociale ambitieuse en accord avec les institutions bancaires. Pour leur permettre de s’approvisionner en produits alimentaires sans aucun apport initial.

Le niveau de service de la phase II passe de 3000 à 100 000 travailleurs bénéficiant de leurs services.