Tchad : le centre national de lutte contre la drépanocytose est opérationel

Il a été inauguré samedi dernier, 12 septembre 2020. Il occupe un bâtiment R+1 dans l’enceinte de l’hôpital de de…

Il a été inauguré samedi dernier, 12 septembre 2020. Il occupe un bâtiment R+1 dans l’enceinte de l’hôpital de de l’amitié Tchad-Chine. Le centre a été financé à plus de 50% par la Fondation Grand Cœur

Plus d’un millier de personnes souffrent de la drépanocytose au Tchad. Elle touche à majorité les enfants. Cette maladie occupe la 4ème place au rang des priorités en matière de santé mondiale au sein de l’Organisation mondiale de la santé. Elle vient après le cancer, le sida et le paludisme.

Le centre national de lutte contre  la drépanocytose dont s’est doté le Tchad a une capacité de 60 lits d’hospitalisation, 4 salles de consultation, un laboratoire avec salles de biologie, bactériologie, de prélèvement et une banque de sang. Le bâtiment regorge également une salle d’imagerie médicale, une salle de réunion et de formation, une bibliothèque et une salle de jeux pour enfants. Il vient en appui à l’unité de prise en charge de la drépanocytose du Centre hospitalier universitaire (CHU) de la mère et de l’enfant.

La mise sur pied du centre est une œuvre de la Fondation Grand Cœur en partenariat avec le CNPCIC et le ministère de la santé publique et de la solidarité nationale.