Santé




Tchad: le gouvernement plaide pour la formation des agents d’éradication de ver de guinée

En séjour au Tchad, le directeur des programmes d’éradication de ver de guinée du centre carter, Adam Weiss, discute des…

En séjour au Tchad, le directeur des programmes d’éradication de ver de guinée du centre carter, Adam Weiss, discute des stratégies de lutte contre le ver de Guinée avec le ministre de la Santé.

Le centre carter est un partenaire qui appui le Tchad dans la lutte pour l’éradication de cette maladie. Venu des Etats-Unis, le directeur des programmes d’éradication de ver de guinée de cette institution a rencontré, Dr Abdelmadjid Abderahim, ministre tchadien de la santé publique.

Le Directeur des programmes d’éradication de ver de guinée Adam Weiss, a exprimé ses remerciements au ministre de la santé publique et de la prévention pour son leadership et son engagement pour booster les actions de lutte contre le ver de guinée au Tchad. Cet engagement a permis de réduire de 32% les cas d’infection du ver de guinée. Il  annonce que le centre carter organisera en mars la : « revue annuelle des activités des programmes des pays endémiques de ver de guinée. » Le ministre de la santé est convié à ce moment de partages d’expériences dans la lutte pour l’éradication de cette maladie.

Adam Weiss a réaffirmé l’engagement et la volonté de son institution à accompagner le Tchad dans ce combat. Il a salué l’esprit de bonne collaboration entre le centre carter et le ministère de la santé publique et de la prévention.

« Le partenariat permet de renforcer le système de santé. Il est de la responsabilité du ministère d’organiser une mission conjointe de supervision des activités et de sensibilisation avec le programme dans les zones endémiques pour faire passer le message à tous les niveaux,» a fait remarquer Dr Abdelmadjid Abderahim.

La communauté doit être au cœur du système de santé. Le ministre a salué la bonne volonté de l’ensemble de l’équipe du programme et le centre carter qui a permis la réussite de la revue annuelle du programme national pour l’éradication de ver de guinée au Tchad. Il a souligné que son département reste disponible pour la continuité de cette lutte.

Le ministre plaide enfin,  pour la formation des agents et la promotion des compétences nationales.