Santé




Tchad : le ministère de la Santé et le centre Carter explorent les stratégies de lutte contre le ver de guinée

Une délégation du centre Carter et le ministre de la Santé publique, Abdelmadji Abderahim ont évoqué ce 22 janvier 2024,…

Une délégation du centre Carter et le ministre de la Santé publique, Abdelmadji Abderahim ont évoqué ce 22 janvier 2024, la nécessité d’explorer pour fortifier la coopération, les stratégies de lutte contre le ver de guinée.

 

La rencontre se tient en marge de la revue annuelle du programme national d’éradication du ver de guinée. Le chef de mission du centre carter Adam Weiss a : « félicité le programme national pour les efforts fournis et parlé des activités qui doivent être menées pour circonscrire la maladie. », signale ministère. Il a rassuré de la disponibilité du centre Carter à soutenir le Tchad dans sa lutte

La réduction des cas est un signe d’encouragement mais la lutte doit se poursuivre pour l’atteinte des objectifs a ajouté le chef de mission. Il est revenu sur l’initiative proposée par le ministre par rapport à la surveillance transfrontalière et l’éventuelle rencontre entre les autorités tchadiennes en charge de la santé humaine et animale et celles du Cameroun.

Le centre Carter est prêt à aider le ministère à organiser des rencontres internationales.

Le représentant du centre carter au Tchad Dr Abdalla Bakri Meftuh a indiqué qu’ils vont accompagner le ministère dans son approche pour réussir à éradiquer le ver de guinée.

Le secrétaire d’État de la santé publique et à la prévention Pr Abderrazzack Adoum Fouda a encouragé l’équipe du centre et invite chacun à une franche collaboration pour relever les défis.

La stratégie consiste à renforcer les méthodes de lutte, la synergie et l’implication des leaders communautaires. Le ministre a souligné que la mise en œuvre des actions doit commencer dès la fin de la revue annuelle. Il conseille de revoir les stratégies en clarifiant les insuffisances de chaque partie pour mieux faire face au ver de guinée.

Le système de santé fait également face à la crise de l’Est et les activités doivent être réajustées et conduites selon les conclusions de la revue et de la vision nationale a poursuivi le ministre. Les plus hautes autorités de Transition ont recommandé le renforcement du système de santé et la lutte contre les maladies est inscrite parmi les priorités a expliqué le ministre.

Le ministre de la santé publique et de la prévention a fait observer que selon les recherches, plus de 60% des maladies sont d’origine zoonotique et la stratégie une seule Santé reste l’un des meilleurs moyens de lutte.

Dr Abdelmadjid Abderahim a sollicité que la rencontre transfrontalière puisse regrouper tous les pays voisins du Tchad pour mettre en place une batterie adéquate des actions de lutte contre le ver de guinée.

L’invitation à une prochaine réunion à Atlanta, a été acceptée par le ministre de la santé publique et de la prévention qui a suggéré la multiplication des échanges pour un mouvement d’ensemble régulier et concerté en vue d’atteindre les résultats escomptés.