Eco et BusinessEco et Business, Infrastructures




Tchad : le ministre des Infrastructures inspecte les chantiers de bitumage à N’Djaména

𝐃𝐞𝐬 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐞 𝐛𝐢𝐭𝐮𝐦𝐚𝐠𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥𝐞, 𝐍’𝐃𝐣𝐚𝐦é𝐧𝐚, 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝’𝐞𝐱é𝐜𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧. 𝐀𝐮 𝐭𝐨𝐭𝐚𝐥 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝟗𝟎 𝐊𝐦…

𝐃𝐞𝐬 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐞 𝐛𝐢𝐭𝐮𝐦𝐚𝐠𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥𝐞, 𝐍’𝐃𝐣𝐚𝐦é𝐧𝐚, 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝’𝐞𝐱é𝐜𝐮𝐭𝐢𝐨𝐧. 𝐀𝐮 𝐭𝐨𝐭𝐚𝐥 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝟗𝟎 𝐊𝐦 𝐝𝐞 𝐫𝐮𝐞𝐬 𝐬𝐞𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐛𝐢𝐭𝐮𝐦é𝐞𝐬 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐢𝐬 𝐚𝐯𝐞𝐧𝐢𝐫𝐬.

 

Pour s’enquérir de l’avancée des travaux, le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Aziz Mahamat Saleh, a entamé, ce jour samedi 20 janvier 2024, une série de visites sur quelques chantiers en cours d’exécution dans la capitale N’Djaména.

L’entame de la visite est faite sur le chantier des rues de Farcha, dans la commune du 1er arrondissement, où l’entreprise CGCOC Group et SNER ont la charge des travaux. Le Ministre a inspecté les différents sites où des ateliers de pose de caniveaux évoluent et de s’enquérir de l’avancée des travaux de chaussées.

Après les travaux de Farcha, cap est mis sur les quartiers Amsinéné et Guinébor. Le Ministre a visité le projet de bitumage des 5 km de rues en cours de réalisation par l’entreprise SODIS. Une rue prenant son départ d’Amsinéné pour s’achever au rond-point Goudji.

Au quartier Guinébor, ce sont deux (02) autres rues en cours d’exécution par l’entreprise CGCOC.

Par la suite, direction est mise sur les travaux de la pénétrante Nord de la ville. Un projet visant à élargir cette voie en 2×2 voies de Goudji à Djarmaya sur une distance de 27Km. C’est l’entreprise SOGEA_SATOM qui est en l’attributaire dudit projet. Ce projet important pour pallier aux difficultés de mobilité à l’entrée de la capitale, connait un retard dans sa mise en œuvre d’où l’entreprise SOGEA SATOM est appelée à un renforcement de sa capacité de rendement.

La dernière descente du Ministre et sa suite a eu lieu sur le projet de 8,7Km attribué à l’entreprise SOLVET. Le Ministre a reçu des explications sur l’évolution de ce chantier.

Durant toutes les visites, les questions de qualité et du délai d’exécution ont toujours rejailli et émis à l’endroit des responsables des entreprises. 𝙉𝙤𝙣 à 𝙡’𝙖𝙧𝙧ê𝙩 𝙙𝙚𝙨 𝙩𝙧𝙖𝙫𝙖𝙪𝙭, a fait savoir Aziz Mahamat Saleh.

Le ministre a également marqué son opposition pour les avenants récurrents. Pour ce faire, il a indiqué aux entreprises que les avenants ne seront pas les bienvenus donc tous les avenants seront sans incidence financière.

Désormais, un guichet unique sera mis en place pour recueillir toutes les difficultés dans le cadre de l’exécution des travaux. Ceci pour permettre aux acteurs, entreprises et mission de contrôle, de transmettre les difficultés éprouvées.

Il est noté également que les entreprises font face aux problèmes de libération des emprises par les riverains, le déplacement des réseaux d’eau et d’électricité ainsi que le crucial problème avec les services du département de l’environnement en ce qui concerne l’abatage des arbres sur les emprises de la route.

Sur son chemin de retour, le Ministre a fait un arrêt à la station de pesage située à la sortie nord. Une visite qui lui a permis de s’imprégner du fonctionnement de cette station.