Tchad : le Syndicat des Enseignants du Tchad démarre une grève sèche

Réuni en assemblée générale ce lundi 03 octobre 2022, le Syndicat des Enseignants du Tchad entame une grève sèche de…

Réuni en assemblée générale ce lundi 03 octobre 2022, le Syndicat des Enseignants du Tchad entame une grève sèche de sept jours pour revendiquer la restitution des salaires amputés.

 

Le Syndicat des Enseignants du Tchad (SET), démarre une grève sèche de 7 jours à compter de ce lundi 03 octobre. La cessation de travail qui fait suite à l’amputation non justifié des salaires, s’étend jusqu’au 10 octobre 2022. L’Assemblée évaluative de préavis a été lancée le 26 septembre 2022 suite aux : « coupures unilatérales des primes des craies et de documentation en violation des clauses du pacte social triennal.»

Le corps enseignant dénonce, entre autres, les coupes unilatérales des primes de craie et documentation en violation du Décret 477 et du pacte social triennal par le Gouvernement.

C’est pourquoi l’assemblée générale de ce jour décide l’enclenchement d’une grève de sept (07) jours renouvelable à compter du lundi 03 octobre jusqu’au lundi 10 octobre 2022. Le Bureau Exécutif National (BEN) demande à toutes les sections provinciales d’observer scrupuleusement cette grève sur toute l’étendue du territoire.

Il est à préciser que le salaire d’au moins 8000 fonctionnaires a été amputé dans le dernier virement mensuel.