Tchad : meurtre de Goz Beïda, le gouverneur instaure un couvre-feu pour calmer les tensions

Des échauffourées ont éclaté à Goz Beida le 27 janvier dernier après le passage du chef de l’Etat. Un mort…

Des échauffourées ont éclaté à Goz Beida le 27 janvier dernier après le passage du chef de l’Etat. Un mort a été enregistré, des blessés et deux maisons incendiés. Les autorités locales ont pris des mesures pour calmer les tensions

A l’issue du passage du président Idriss Deby à Goz Beïda, dans le cadre de sa tournée dans le pays, la jeunesse de la circonscription ont organisé une fête pour manifester leur joie. Dans l’euphorie de la célébration, une bagarre a éclaté entre deux jeunes et l’un a été mortellement poignardé. Il a ensuite succombé aux blessures.

Pour se venger la victime, ses parents ont incendié deux maisons appartements à son adversaire. Les tensions ont relativement pris de l’ampleur dans le chef-lieu de la province du Sila. N’eut été l’intervention des forces de l’ordre les dégâts humains et matériels auraient augmenté. Les agents de sécurité ont fait usage des gaz lacrymogènes pour restaurer l’ordre.

Soucieux de  la stabilité sécuritaire dans sa circonscription, le gouverneur du Sila a instauré ce jour, un couvre-feu d’une semaine renouvelable. Il va de 18 heures à 5heures du matin.