Tchad : mise au point de la présidence sur le départ du ministre de la Sécurité

La présidence de la république a produit un communiqué ce 1er mars pour inviter  la population à éviter la manipulation…

La présidence de la république a produit un communiqué ce 1er mars pour inviter  la population à éviter la manipulation qui circule depuis le remplacement du ministre de la Sécurité.

A travers un communiqué de presse de ce 1er mars, la présidence de la république du Tchad dément les : « supputations, les unes plus saugrenues que les autres » qui entourent le départ du général Idriss Dokony Adiker. Il invite la population à la vigilance afin d’éviter les manipulations de ceux qui véhiculent des fausses informations. Il précise que, c’est le président de transition qui a décidé de remplacer le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, le général Idriss Dokoni Adiker par Mahamat Charfadine Margui, alors conseiller à la sécurité nationale.

« Cette démarche, au demeurant, normale et courante dans l’administration, a malheureusement donné lieu à des supputations, les unes plus saugrenues que les autres. Le Ministre sortant, appelé, il ya une année, pour une mission bien déterminée, a remplie celle-ci avec dévouement, ce qui lui a valu même des félicitations; il est et demeure, entant que haut cadre de l’armée, à la disposition de la République ; toute autre interprétation de ce qui est advenu, n’est que baliverne, savamment distillé par les adeptes du sensationnel. »

La Présidence de la République demande à la population de s’évertuer à s’informer via les sources officielles pour éviter d’être manipulée.

Tchad : le ministre de la Sécurité publique remplacé