Santé




Tchad : une délégation de l’organisation de la Coopération Islamique au ministère de la Santé

Le ministre de la Santé publique, Abdelmadjid Abderahim a reçu ce vendredi 24 novembre 2023, une délégation de l’organisation de…

Le ministre de la Santé publique, Abdelmadjid Abderahim a reçu ce vendredi 24 novembre 2023, une délégation de l’organisation de la Coopération Islamique conduite par le professeur Muhammad Iqbal Choudhary.

Le chef de délégation a indiqué qu’ils sont venus sur invitation du Secrétaire général de l’OCI, pour échanger avec des chefs des départements ministériels dont celui de la santé publique et de la prévention. Ils sont disposés à soutenir le renforcement des capacités humaines et infrastructurelles selon le besoin exprimé par le ministère. Ils vont initier une série des formations dans le domaine de la santé pour atteindre une masse critique, susceptible de répondre aux préoccupations des sanitaires du moment.

Ces formations vont toucher l’ophtalmologie, la néphrologie, la cancérologie et un spécialiste viendra pour étudier toutes les pistes afin que le Tchad puisse avoir le meilleur centre de référence pour la lutte contre le cancer et des spécialistes soient identifiés pour maîtriser ces domaines a ajouté le chef de délégation de l’OCI.

Le ministre de la santé publique et de la prévention Dr Abdelmadjid Abderahim a remercié la délégation de l’OCI pour son engagement et expliqué les défis dont fait face le système de santé notamment la situation d’instabilité dans certains pays voisins ou des milliers de leurs populations de se sont réfugiés au Tchad. Il a présenté ensuite la situation relative à l’insuffisance des ressources, la mortalité maternelle, néonatale et infantile, les maladies zoonotiques et la création de la plateforme une seule santé.

Le ministre a abordé aussi la dialyse pour expliquer la nécessité de renforcer et de décentraliser le système pour le rendre performant et résilient. Dr Abdelmadjid Abderahim a salué les efforts de l’OCI pour l’organisation de la caravane ophtalmologique et énuméré les besoins dans d’autres spécialités en mettant l’accent sur la transfusion sanguine, clé de voute du système de santé et le transfert des compétences.

Les documents stratégiques et opérationnels du ministère de la santé publique et de la prévention ont été expliqués par le ministre sans oublier les populations des zones rurales. Un document détaillant les priorités pour orienter les interventions, sera remis à l’organisation en vue de planifier les actions prochaines.

Le ministre a remercié la délégation au nom du Gouvernement et l’a rassuré de la disponibilité de son département à coopérer pour plus de résultats dans le partenariat.

Source : ministère de la Santé publique