Le Guatemala ordonne l’expulsion de la commission anticorruption de l’ONU

La ministre des affaires étrangères guatémaltèque, Sandra Jovel, a fait savoir au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors d’une…

La ministre des affaires étrangères guatémaltèque, Sandra Jovel, a fait savoir au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors d’une réunion au siège de l’organisation à New York, que le mandat de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (Cicig) arriverait à échéance dans les vingt-quatre heures. Dans un communiqué, le chef des Nations unies a rejeté « avec fermeté » cette décision, ajoutant que le gouvernement guatémaltèque devait respecter l’accord international entre l’organisme international et le Guatemala.